• Dédé

REUNI : Des essentiels élégants et durables

Dernière mise à jour : 23 sept. 2020

Créer des habits qui finiront au fond du placard, cela n'a pas de sens. Cela Adrien Garcia l'a bien compris. C'est pourquoi le fondateur de la toute nouvelle marque REUNI crée chaque pièce de son vestiaire avec sa communauté. Le choix de la couleur, des matières, de la forme, des détails, rien n'est laissé au hasard et tout est soumis à l'avis du public, afin de trouver le vêtement parfait. Il en ressort un vestiaire composé d'essentiels et d'intemporels, bien loin de la fast fashion. Le tout dans des matières éco-responsables, bien sûr.


"On doit continuer à créer des vêtements. On doit juste en faire moins et les faire mieux, comme on l'a toujours fait avant que l'industrie ne dérape. Avant que la mode ne devienne jetable. Avant les promos, les invendus et les soldes." - Adrien Garcia



Avant que la mode ne devienne jetable


A la base de REUNI, il y a une profonde réflexion sur l'avenir de la mode, sur la manière dont nous concevons les vêtements et l'utilité que nous en faisons. Pour Adrien, il n'était pas question de faire une marque en plus. Il y en a déjà bien assez. (J'ai cherché "combien de marque de mode existe-t-il ?" sur google pour avoir un ordre d'idée, mais je n'ai rien trouvé. Rien qu'en France, il en existe bien trop pour que je puisse toutes les citer). Non, son ambition était de repenser le secteur de A à Z, de la conception à la mise en vente, en passant par la fabrication, pour arriver à un processus qui soit plus responsable tout au long de la chaîne. Et quand on regarde le fonctionnement de REUNI, on peut se dire que c'est pari gagné. Mais avant de remonter ensemble la chaîne REUNI, quelques données impactantes sur l'industrie de la mode :


Entre 2000 et 2014, la production de vêtements à doublé et 100 milliards de pièces sont vendues chaque année dans le monde. On est bien loin de l'époque greco-romaine où hommes et femmes portaient une tunique, une toge et puis basta.


Le problème, en dehors du fait que l'industrie de la mode est extrêmement polluante, c'est que tout ces habits qu'on achète, on ne les porte pas tant que ça. Et beaucoup finisse à la poubelle. En chiffres, 70% de notre garde-robe ne serait pas portée et chaque personne jetterait chaque année 11kg de vêtements, chaussures et linges de maison au lieu de les revendre ou de les recycler.


Tout ça pour dire, qu'avant d'acheter un nouvel habit, il est important de se demander si c'est un habit qu'on portera vraiment longtemps et pas simplement le temps d'une saison. Et quand le temps est venu de s'en séparer, au lieu de le jeter, on essaie de lui trouver une seconde vie. (Si vous voulez en savoir plus sur l'impact de l'industrie de la mode, je vous invite à regarder cette infographie QQF vraiment très très bien faite.)


Maintenant que nous savons ça, revenons au modèle REUNI.


Des belles pièces conçues de manière durable et à des prix abordables La première chose qu'il est important de savoir, c'est que REUNI ne propose qu'une pièce à la fois. Il y a d'abord eu un pull, une chemise puis un cardigan. Aujourd'hui le manteau. Et bientôt, un jean, un tshirt, un pantalon, une jupe, une robe. Bref, tous les incontournables d'une garde-robe féminine vont être réinventés par la communauté REUNI.


Parce qu'en effet, la première étape REUNI, c'est la co-création. Pour chaque pièce, un questionnaire est envoyé à la communauté REUNI pour connaître leurs attentes, leurs besoins et leurs frustrations avant de pouvoir créer LA pièce parfaite. L'occasion aussi de créer un lien particulier entre les futures clientes et la marque.


Une fois tous les avis recueillis, c'est l'heure du prototypage. Le moment de choisir un design intemporel, des matières de qualité, 100% naturel et responsable, des finitions robustes. Pas question d'avoir un bouton qui se détache au bout d'une semaine à peine.


Enfin, les pré-commandes. En choisissant ce mode de vente, REUNI évite les intermédiaires qui font monter les prix, produit à la juste quantité pour n'avoir aucun surplus, aucun invendu. Le produit est finalement livré 1 à 4 mois après la commande. Et c'est l'entreprise ARES qui s'occupe de la logistique, une entreprise spécialisée en réinsertion professionnelle qui collabore notamment avec Veja.



Si je résume, REUNI c'est des collections produites à la juste quantité, vendues au juste prix, dans des matières naturelles et durables. Le seul truc qui est dommage, c'est qu'une fois les pré-commandes passées, il est trop tard pour pouvoir craquer...

Photo 2 by Annie Spratt on Unsplash

Toutes les autres photos sont REUNI


63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout