• Dédé

ENSŌ ravive la flamme des objets oubliés

Les brocantes regorgent d'objets du passé, des objets d'un autre temps ou d'autres vies qui attendent sur les étals un nouvel avenir. Plutôt que de les laisser prendre la poussière, la jeune marque d'upcycling ENSŌ leur imagine un futur radieux, à la lumière des bougies qu'ils accueillent désormais.


Rencontre avec la fondatrice de cette nouvelle marque de bougie végétale qui réunit dans ces objets pleins d'histoires le charme du passé et les convictions du présent.



Tout d’abord, ça veut dire quoi ENSŌ ?

ENSŌ signifie “cercle” en japonais. C’est aussi un symbole spirituel bouddhiste qui représente le cycle de la vie, et son éternel recommencement. Cette représentation m’a tout de suite parlé car elle fait écho au cercle vertueux de la réutilisation des objets, qui est l’essence même de ma marque.


Le Japon, c’est un pays qui vous inspire ?

Oui j’aime beaucoup le Japon, sa culture m’intrigue énormément. C’est un pays que je rêve de visiter ! De manière générale, j’adore m’inspirer des autres cultures. J’ai eu la chance de beaucoup voyager grâce à mes parents qui sont de véritables globe-trotters, et chaque pays m’a ouvert les yeux sur certaines choses. Pour moi, le voyage offre une ouverture d’esprit qui n’a pas de prix.


Quel est le parfait moment pour allumer une bougie ?

L’avantage avec les bougies, c’est qu’il y a des tonnes d’occasions parfaites pour les allumer ! En ce moment avec le contexte, je dirais que mon top un est d’allumer quelques bougies autour d’un bain chaud. L'ambiance tamisée et le son du crépitement des flammes me détendent immédiatement. Sinon, sur une belle tablée, une bougie est toujours la bienvenue pour apporter une petite touche chaleureuse.



Une bougie, le cadeau parfait pour…

Toutes les personnes qui aiment la déco, le parfum, les ambiances cocoonings, et avec ENSŌ : les pièces vintages ! L’avantage avec ENSŌ est que chaque bougie est unique, c’est donc un cadeau super original qui ne se retrouvera chez personne d’autre sur cette planète. Idéal pour créer un effet wahou :)


Où chinez-vous les objets que vous détournez en bougies ?

Je garde mes adresses secrètes ;) Mais pour le moment, majoritairement à Paris. J’ai hâte de pouvoir refaire des brocantes dans le Jura où vivent mes parents, mais le contexte actuel me pénalise beaucoup et rend le “chinage” difficile.


Comment vous est venue cette idée géniale de détourner ces objets ?

Je suis assez curieuse de nature et j’avais remarqué que beaucoup de jeunes marques naissaient autour de l’upcycling, mais que ce concept était surtout présent dans l’industrie du textile. Un jour, en allumant une bougie, j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de marques établies de bougies de seconde main. Après plusieurs nuits blanches à cogiter, je me suis dit qu’il fallait se lancer !


Secrètement, quel est l’objet improbable que vous rêvez de détourner ?

J’adore la céramique. Je rêverais de pouvoir collaborer avec un.e céramiste pour couler mes bougies dans de belles pièces faites main et réalisées sur mesure.

Qu’est-ce que vous faites en parallèle d'Enso ?

En parallèle d’ENSŌ, je travaille dans le digital (e-commerce & data) pour une grande maison française.


Dédé, ça parle de consommation responsable et de mode durable. Pour vous, c’est quoi le parfait outfit cocooning ?

Un pull en laine, un pantalon loose, des grosses chaussettes et bien évidemment un plaid tout doux. « I’m sexy and I know it ! »


➡️ Retrouvez la sélection de Dédé pour un confinement tout en douceur.

Une musique pour un instant cocooning parfait ?

Un vinyle de Billie Holiday.


Enfin, et pour finir, Dédé, c’est le partage de produits qu’on aime pour la vie, des produits bons pour la santé et pour l’environnement qu’on aimera longtemps. Vous, à qui ou à quoi est-ce que vous voulez dire « oui, pour la vie » ?

Je dis oui à moi-même ! Je pense que s’aimer et s’accepter est primordial pour pouvoir avancer sereinement dans la vie. Ce n’est pas facile et ça prend du temps, mais c’est tellement libérateur... C’est pour moi le plus bel avantage de vieillir (il faut bien qu’il y en ait un !)


➡️Retrouvez l'univers d'ENSŌ juste ici. Côté prix, comptez entre 30€ et 60€ pour un bel objet chiné, supplément bougie.


Le mot du jour : Upcycling ! L'upcycling, qu'on peut traduire par surcyclage, signifie mot à mot "recycler par le haut". L'idée principale de cette tendance émergente est de faire du neuf avec du vieux, mais avec un gain de qualité et une plus-value pour le produit final.


Ps : Partagez vite cet article à votre amie qui a bien besoin d'un peu de douceur et mettez un petit cœur en bas à droite pour encourager ENSŌ dans sa démarche !

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout